La classe S

Les amplificateurs de classe S doivent leur nom à leur concepteur le docteur Sandman. Ils sont constitués d’un amplificateur de classe A possédant un faible courant de sortie maximum et d’un amplificateur de classe B.

L’amplificateur de classe A fournit le courant pour les signaux de faible puissance puis laisse le pas à l’amplificateur de classe B lorsque le courant demandé par la charge devient trop important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.